LA SACCHARINE

Télécharger la fiche complète sur la saccharine :

FICHE PDF SACCHARINE
SACCHARINE FICHE.pdf
Document Adobe Acrobat 49.3 KB

 

La saccharine fait figure d'ancêtre dans la longue liste des édulcorants puisque sa découverte date de 1879 ! Elle a connu son heure de gloire lors de la pénurie de sucre (pendant les grandes guerres) et ses périodes difficiles lorsqu'elles fut accusée de tous les maux possibles ! Son utilisation est beaucoup confidentielle aujourd'hui car elle a laissé sa place à des molécules plus récentes comme l'aspartam ou, plus récemment encore, la stévia.

LES INFORMATIONS ESSENTIELLES

Autres noms utilisés : Saccarine, sulfinide benzoïque, saccharine de calcium, de potassium, de sodium

Codes européens : 

E954 : saccharines

E954i : saccharine

E954ii : saccharine de calcium

E954iii : saccharine de potassium

E954iv : saccharine de sodium

Nom chimique : 1,1-dioxo-1,2-benzothiazol-3-one

Pouvoir sucrant : édulcorant intense : 300 à 400 (1 gr de saccharine est aussi sucrant que 300 g à 400 g de sucre)

Pouvoir calorique : La saccharine est un édulcorant intense ; l’apport calorique est nul.

 

 

HISTORIQUE ET ORIGINE

 

Doyenne des édulcorants intenses, la saccharine a été découverte en 1879 de manière accidentelle (comme beaucoup d’édulcorants d’ailleurs !). Commercialisé très rapidement, la difficulté de se procurer du sucre pendant la seconde guerre mondiale contribuera grandement à sa notoriété.

 

 

UTILISATION

 

On retrouve la saccharine utilisée en synergie avec d’autres édulcorants intenses comme l’aspartam et l’acésulfame K. Cela permet de diminuer une certaine amertume qui reste en bouche lors de sa consommation.

 

Le produit est stable à la chaleur, n’est pas cariogène et convient parfaitement aux diabétiques.

 

 

EFFETS INDÉSIRABLES, DANGEROSITÉ ÉVENTUELLE


Comme tous les édulcorants, les accusations les plus graves ont été lancées contre la saccharine aboutissant même à son interdiction totale pendant une partie des années 70. Des études démontraient qu’elle était à l’origine de certains cancers ; d’autres études montrèrent tout à fait le contraire. Comme pour beaucoup d’édulcorants, aucune étude n’a pu prouver de manière incontestable la dangerosité de la saccharine…

 

La saccharine, utilisée dans des doses «normales» ne semble donc pas dangereuse pour la santé. Cet édulcorant ne figure plus actuellement sur aucune liste de produits considérés comme «dangereux».

 

Pourtant, la saccharine garde une certaine mauvaise réputation et les industriels préfèrent utiliser des molécules plus récentes.

 

 

Télécharger la fiche complète sur la saccharine :

FICHE PDF SACCHARINE
SACCHARINE FICHE.pdf
Document Adobe Acrobat 49.3 KB

 

Une remarque, un commentaire sur ces infos ? N'hésitez-pas ! cliquez ici !