L'aspartame enfin innocenté ?

l'ANSES (l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation, de l'Environnement et du Travail) vient de confirmer ses recommandations : une consommation d'aspartame inférieure à 40 mg/kg de poids de corps n'est pas dangereuse sur la santé. Pour une femme de 65 kilos, cela correspond à 2 560 mg d'aspartam par jour soit la quantité contenue dans... 32 canettes de cola light !

 

Des études récentes avaient accusé l'aspartam d'augmenter le risque d'accouchement prématuré chez les femmes et le risque de cancer chez... la souris. L'ANSES a analysé avec précisions ces nouvelles "révélations" et a considéré que les études utilisaient des méthodes d'évaluation discutable et donc, finalement, peu fiable.

 

Quand on sait que l'excès de sucre (saccharose) est reconnu comme la source d'un nombre important de maladies, il reste finalement une position sage à avoir pour le sucre comme pour les édulcorants : "A consommer avec modération" !

 

source : "Aspartame : point d'étape sur les travaux de l'ANSES" - 01/01/2010

Écrire commentaire

Commentaires : 0